dimanche 26 novembre 2017

Chronique Konstroy / Tour de (f)rance des groupes de meufs en colère

Après ma chronique sur les groupes meufs, j'ai décidé de récidiver et d'approfondir le sujet. Je suis donc retourné à Konstroy le 12 novembre, et j'ai pris mes aises, tranquille, pour une chronique d'une quarantaine de minutes (le féminisme pounk mis en quarantaine à l'antenne de konstroy, c'est un scandale !). Avec un scoop, puisque les excellentes Mme Ex m'ont autorisé à passer  "L'amante", extrait de leur prochain album à venir (enregistré, mixé, mais pas encore artworké, ni a fortiori parti en usine) (si ça c'est pas du teasing en amont).


En préambule je tiens à préciser que je ne met toujours aucun lien vers facebook, je sais bien qu'il a des priorités blabla, mais il va falloir quand même, à un moment, se décider à proposer autre chose à son public que de se faire fliquer par un collecteur de données, poumon du système publicitaire et pierre angulaire de la surveillance de masse.
Fin du préambule.

Donc voilà que je squatte à nouveau Konstroy. L'idée de départ étant de faire un tour de l’hexagone, j'avais prévu de commencer par Naragansett, un jeune groupe (avec des vrais djeunz dedans, parce que des jeunes groupes avec des vieux on en déjà a plein) du pays basque, mais j'ai rien trouvé à vous faire écouter. Du coup je démarre directement avec Big Meufs, un groupe de Bordeaux, que j'ai découvert grâce au (génial) fanzine Big Up Girls !, et qui fait dans le punk rock tendance grunge un peu pop. De fil en aiguille on tombe de big meufs en Tibia, de bordeaux toujours, et qui fait le pop punk à potacheries vénères et féministes (auto-qualifié de "punk à chattes"), et que si elles continuent sur leur lancée elles vont tout déchirer parce que là, ya un créneau à prendre.  On continue sur bordeaux, qui l'eut-cru ? (cru, bordeaux, pouet) (parler de bordeaux et faire un jeu de mot avec "cru" c'est du tout cuit) (ouais ben vous êtes pas sur le blog des inrocks non plus), avec LKill (qui est je suppose une appellation-valise à base de Bikini Kill et de L7). Les bordelaises font un punk grunge plutôt froid sur des textes acerbes et enragés. On remonte ensuite pour se poser à Saintes, où officient les PAM, groupe de garage punk à imagerie vintage. Je devrais plutôt dire "officiaient" car si j'ai bien compris le groupe a splitté en début d'année, et on peut écouter leur album, "Mojito, gloss, and roll" >ici<. On prend un cognac et on file au pays du chouchen, plus précisément à Brest où le tonnerre n'y est pas que climatique mais bien souvent sonore et les HHM n'y sont pas pour rien. Elles balancent du punk hardcore bien bourrin (entrecoupé de passages plus mélodieux), elles viennent de sortir 5 titres, a priori uniquement dématérialisés, emballés dans un album au nom imprononçable Kruschnicht. On rentre dans les terres, direction la kapitale mais avant on fait une pause cidre à rennes, où l'on retrouve Nanda Devi. Comme Contre-Choc a sorti leur 5 titres No! No! No!, je vous en déjà parlé, je ne m'étendrai donc pas et vous conseillerais d'une part d'écouter l'album en entier par >ici< et d'autre part de vous le procurer au plus vite >par là<. Ouala. On arrive désormais en parisianie, avec Mme Ex. Demi-parisianie devrais-je écrire puisque la moitié du combo s'est exilé à marseille. Toujours est-il que les Ex se sont retrouvées en studio au mois de juin pour enregistrer un alboum, dont la sortie est prévue comme pour tous les albums enregistrés, c'est-à-dire une fois que lea graphiste aura fait la pochette, que tout sera envoyé en usine et que l'usine aura trouvé le temps de presser les vinyles (car ça devrait sortir en vinyle). Et comme les Mme Ex sont super cool mega top sympates, elles nous ont filé un titre à passer à l'antenne en avant-première. La mega-classe. Ce titre c'est l'Amante, et ça déchire, ou plutôt ça écrase tout sur son passage. Si le reste de l'album est du même tonneau, autant vous dire qu'on tient un grand cru (on y revient toujours). Big up et grand merci à elles ! Toujours sur paname, on trouve Mary Bell, qui fait dans le punk grunge, auto-décrit de la sorte: "Nos armes : voix rauques, Fuzz crado, dissonance, post-punk & grunge. Nous sommes des enfants rageux et nous voulons vous faire du mal." Le titre I hate you semble confirmer cette déclaration d'intention. A deux heures de TGV on se rend à lyon (on boit quoi à lyon ?) (du distillat de saucisse ?) (de la flotte ?... la célèbre lyonnaise des eaux.. hu hu hu), pour retrouver Litige dont l'album, Fuite en avant, était prévu pour fin octobre. On patientera encore un peu... Mais à Lyon on trouve aussi les Toxic Frogs. Je crois bien que c'est à Konstroy que j'en avais entendu parler, j'avais surtout bien scotché sur leur clip éponyme, qui montrait des meufs en situation de harcèlement et qui finissaient par poutrer leur agresseur (le masque de la grenouille rappelant pas mal le crocodile du projet du même nom). Elles viennent de sortir un album The mermaid's song, qui montrent l'étendu du savoir-faire du groupe. Ca commence par un pur rock celtique, et ça finit sur une lente (et sublime) chanson de marin. Et au milieu coule un punk rageux, Go!, dont le clip à base d'image choc et de scènes de manifs mérite le coup d'oeil.

J'ai extrait ma chronique (elle assez longue, mais je parle pas tant que ça, ya beaucoup de zique) :


- Big Meufs - Asshole
- Tibia - Désolé tu m'excites trop
- Lkill - Orange is the new kid on the black block
- Les PAM - Héroines
- HHM - Happy new year
- Nanda Devi - Nanda Vitamins
- MmeEx - L'amante
- Mary Bell  - I hate you
- Litige (j'ai pas eu le temps de passer le titre...)
- Toxic Frogs - Go!
 

vendredi 17 novembre 2017

Drôle de France / Compagnie Kta / J'enrage

La compagnie Kta c'est vraiment des gens super. Je les connais depuis peu, depuis qu'ils m'ont contacté pour savoir si j'étais intéressé par leur projet de sortir un skeud concept autour de leur spectacle "Drole de France". Ils se présentaient ainsi :

"La cie Kta raconte l'histoire populaire de cette drôle de France, élevant la voix de celles et ceux qui nous précèdent, de ces héro-ïnes ordinaires qui se sont battu-es pour plus de justice et qui sont resté-es humain-es face à l'inhumanité. Elle s'acharne à fouiller, à creuser et à déterrer des histoires de femmes, de hors-la-loi, de communardes, d'idéalistes, de bandits au drapeau noir soucieux-ses d'écrire une autre histoire de France, empreinte de fraternité, de solidarité et de liberté."

Comment ne pas être enthousiasmé ? Ouais. Spa possible.

Lire la suite

vendredi 3 novembre 2017

Chronique Konstroy / Nanda Devi et autres groupes de meufs en colère

Dimanche dernier j'ai tapé l'incruste à Konstroy (émission punk sur FPP) (radio menacée, comme toutes les radios associatives, on y reviendra je pense par ici). J'y suis allé sous le prétexte fallacieux d'y délivrer une information partiale ("notre souci c'est l'information", comme le dit  […]

Lire la suite

mercredi 1 novembre 2017

Peat Bog Soldiers / L'Hymne des femmes

J'ai pondu une "reprise du lundi" sur le blogzine. Ca cause d'un chant allemand devenu hymne international  antifasciste, mais que je ne connaissais pas. Je l'ai découvert en écoutant, en fond sonore, l'album de The Wakes, "The Red and the Green"... Pourtant je l'écoutais en  […]

Lire la suite

dimanche 30 avril 2017

Les abstentionnistes : le parti de l'ombre

"Que tout s'écroule entre les deux tours 100% d'abstention je rêve de voir ça un jour" -Svinkels et Parabellum Tuons de suite le suspense, Macron sera élu président le 6 mai, ce n'est pas ici que se situe l'enjeu. L'enjeu se situe bel et bien dans le taux d'abstention, dans le boulevard  […]

Lire la suite

lundi 10 avril 2017

La malveillance involontaire des adeptes de Facebook (ce qui se passe sur FB doit rester sur FB)

J'écris ce billet en complément d'une chronique parue sur Acontrario, Insupportable Facbeook (qui se trouve aussi sous forme de petite brochure(pdf) distribuée ici et là), parce qu'il me semble important de revenir sur la dernière partie. Tout d'abord, revenons au point de départ : Facebook c'est le  […]

Lire la suite

vendredi 7 avril 2017

Métro, poésie, et contrôle social

Mercredi dernier, Charline Vanhoenacker recevait Augustin Trapenard dans son émission Si tu écoutes j'annule tout, sur France Inter. Augustin Trapenard, l'homme qui murmure à l'oreille des pédophiles (*), était présent en tant que président du "Grand Prix Poésie RATP 2017". Le truc qui  […]

Lire la suite

jeudi 23 février 2017

L'impasse Diaspora*

Diaspora* est un réseau social "alternatif". Je met des guillemets mais il ne faut pas se méprendre sur leur sens : selon moi Diaspora*, par son aspect décentralisé, est bien plus proche du web natif que les facebook et autre Twitter, qui sont, pour le coup, les vrais "alternatives" au web d'origine. Disons donc que Diaspora* (D* pour les intimes) est un réseau social alternatif à Twitter et Facebook.

Diaspora* a suscité mon intéret lors du lancement du site "Dada contre les Gafa", où il était conseillé de se dégoogliser en rejoignant ce réseau.

Lire la suite

samedi 18 février 2017

Flyer "Stop rape / Halte au viol"

Il ya pas mal de temps j'étais tombé sur ce flyer à l'origine inconnue : J'ai trouvé l'approche géniale et je me suis dit qu'il fallait le traduire en français. J'en ai fait une première version que j'ai imprimée en flyers à quelques exemplaires et que j'avais distribué lors du festoche "Panic  […]

Lire la suite

mercredi 19 octobre 2016

[diy] Héberger ses vidéos (ou pas)

L'hébergement de ses vidéos c'est quand même un gros problème. La quasi totalité des personnes concernées ne se pose pas la question et balance ça sur youtube. Mais c'est vraiment un solution déplorable : youtube c'est un gros sac à pub qui appartient à Google. Et je pense que chercher à se passer  […]

Lire la suite

mercredi 1 juin 2016

Konstroy Outside - les interludes du 22 mai 2016

Le dimanche 22 mai, il y avait une soirée de soutien au Centre Laylac au CICP (toutes les infos sur Razibus). Comme d'habitude, Konstroy (émission de radio punk) était dans la place pour une retransmission en direct, de 18h à 20h (le podcast est disponible >ici<). Et cette fois-ci, on a à  […]

Lire la suite

Et en avant pour la ZP3...

C'est un peu la valse des cms dans mes blogs... d'abord Dotclear qui prenait la tête parce qu'il ne gérait pas les balises <audio>... obligé de passer à Serendipity (s9y) (j'aurais pu passer à wordpress, mais s9p c'est un peu moins l'usine à gaz). Et maintenant Serendipity nouvelle version,  […]

Lire la suite

dimanche 1 mai 2016

Le blog précédent...

... c'est >ici<

Lire la suite

mardi 23 février 2016

Lien vers le billet "L'impasse diaspora*"

Dotclear m'ayant généré une URL avec une * dedans, le lien foire dans la plupart des cas... du coup cette page est créée pour rediriger vars le billet: http://blog.abfab.ninja/main2/index.php?post/2016/10/31/L-impasse-Diaspora

Lire la suite

Haut de page