Haut les masques !

Un billet post-confinement, sans grand intérêt (mais qu'est-ce qui a de l'intérêt de nos jours, hein ma pauv Lucette ?), que je voulais écrire depuis un bout de temps because j'en avais envie, et que l'envie c'est le moteur de la volonté. Ou pas.

Toujours est-il que je charcute mes propres masques (rappel : nous sommes en mai 2020 et un horrible virus s'est installé partout sur la planête nous obligeant à sortir masqué et nous empêchant par là même de voir la tronche de cake de nos contemporains, ce qui est terrible) (peut-être même que les gens sourient, planqués derrière leur barrière de tissus, les fourbes). Et donc disais-je, je charcute des masques, à l'aide d'une paire de ciseaux et de vieux t-shirts.

En fait tout est parti d'un mail d'Attac qui mentionnait un "kit d'actions en confinement". Et parmi les actions, on trouve un PDF intitulé "Tuto masque(pdf)". "Masqué.e.s mais pas bâillonné.e.s est un tuto pour fabriquer un masque militant, efficace, avec plusieurs niveaux de protection et très peu de matériel."

 

http://blog.abfab.ninja/main2/public/img/tuto%20masque%2001.jpg

 

A partir de là je vais broder un peu, histoire de pallier le manque de machine coudre (hu hu hu).

 

1. Le modèle utilisé, dit "Pain de sucre"

Le manuel d'Attac pour bien se défendre (à la prochaine je sors) propose le modèle suivant :

http://blog.abfab.ninja/main2/public/img/tuto%20masque%2002.jpg

Il s'agit du modèle proposé par la maison "Pain de Sucre", une maison de coûture marseillaise qui fait habituellement dans le maillot de bain. Elle a mis au point un modèle de masque sans couture et le patron à dispo (merci patron!).
(#zeugma).
On peut parait-il le récupérer sur un petit collecteur de données personnelles bien connu, mais bon c'est pas non plus impossible de faire uniquement avec celui de la brochure d'Attac.
Un tuto made in Pain de Sucre est dispo ici : https://invidious.fdn.fr/watch?v=CgWTH7eo594
(invidious c'est un logiciel qui permet d'afficher les videos de youtube sans le contexte flico-publicitaire.. c'est sympa)
Et on y voit le patron d'origine :

http://blog.abfab.ninja/main2/public/img/tuto%20masque%2004.jpg

On y voit aussi la façon de nouer le masque.
Le patron dépasse une feuille A4, moi j'ai sacrifié un pochette cartonnée qui sert à envoyer un 12" par la poste... Un carton de pizza ça devrait fair l'affaire.
 

2. Le tissus, un t-shirt

Sur le sujet, il ya un billet de blog assez génial. Celui de Bérangère qui est couturière et ingénieure textile et qui fait dans le pédagogique. Le billet est assez long, mais il est super didactique. Donc en ce qui concerne le tissus elle dit :

Si vous souhaitez vous confectionner un masque en tissu, afin de vous protéger lorsque vous sortez faire vos courses (par exemple), vous pouvez utiliser n’importe quel patron qui tourne en ce moment sur la toile. Il n’y a pas de forme mieux qu’une autre, l’objectif étant de couvrir de la bosse du nez jusque dessous le menton.

Ah non ça c'était sur la forme du masque... mais c'est judicieux quand même ;)
Donc, le tissus...

Je vous conseille d’utiliser du coton qui sera plus agréable au porté. Prenez un tissu au tissage serré (une popeline fera très bien l’affaire) et fuyez les tissus trop aérés (dentelle, broderies anglaise, double gaze de coton : tout ça on oublie). Evitez également les tissus enduits (plastifié ou odicoat : même combat) et les tissus imperméables : vous aurez des difficultés à respirer (le but n’est pas de se retrouver en insuffisance respiratoire….). Pour ce qui est des tissus wax, je ne saurais me prononcer aussi catégoriquement : faites preuve de bon sens. Si vous sentez entre vos doigts qu’il est cireux,épais, pas respirant, alors ne l’utilisez pas. Le but est de pouvoir respirer quand même !

Elle pointe par ailleurs un tableau de comparaison des matériaux :

http://blog.abfab.ninja/main2/public/img/tuto%20masque%2005.jpg

Les t-shirt se font défoncer par les torchons... cela dit je me vois mal respirer au travers d'un double épaisseur de torchons de cuisine. Mais bon, je ne juge pas.

Donc vous avez trouvé un t-shirt pas trop pourri qui va faire l'affaire. Cool poursuivons.

La brochure Attac détaille trois types de masques à partir de son modèle de base:

1/Protection de base
- un t-shirt ou une chute de tissu contenant de l’elasthanne et du coton
- Une paire de ciseaux
- Un feutre classique ou à tissu ou un marqueur

2/Protection de base + protection niveau 1
placer un filtre barrière supplémentaire pour limiter la pénétration de postillons
contaminés
- Trois matériaux précédents (1/)
+ un mouchoir à usage unique

3/Protection de base + protection niveau 2
placer un filtre électrostatique aux fibres serrées, comme la matière qui compose les
masques médicaux
- Trois matériaux précédents (1/)
+ une lingette dépoussiérante

Bon, pour le mouchoir comme couche intermédiaire on comprend à peu près, mais la lingette dépoussiérante... wtf ?

Donc troisième point, on en remet une couche.

 

3. La troisième couche.

Là encore je me repose sur le billet de blog de Bérangère.

[...] en parlant de 3ème épaisseur, pas besoin de mettre quelques chose d’épais pour que cela fonctionne ! Si vous avez déjà eu entre les mains un vrai masque chirurgical, essayez de vous rappelez l’épaisseur de ce dernier. C’est assez fin. Si vous souhaitez faire des masques confortables (que vous ne retirerez pas au bout de 3 minutes car vous serez gêné pour respirer) , oubliez dès aujourd’hui la ouatine, le polaire, l’éponge, la feutrine, le minky, le PUL. Oubliez également la technique de la serviette hygiènique ! D’une part, il y a une partie imperméable qui rendra la respiration difficile, et d’autre part : avez vous pensez à tous les produits chimiques que vous vous mettez sous le nez avec ça ??? Lisez la composition sur un paquet d’Always, vous allez rire… Mettez un mouchoir en papier, un Kleenex, du papier-toilettes (sans parfum hein !!!), même un filtre à café peut faire l’affaire. Je vais vous faire une confidence : ce qui se rapproche le plus de ce qu’on trouve dans les masques chirurgicaux, ce sont les lingettes dépoussiérantes antistatiques 100% polyester (pas les O’cédar hein !).
[...]
le fait est que la technologie de fabrication des lingettes dépoussiérantes antistatiques et la même que les tissus constituants les fameux masques 3 plis !
En effet, c’est derniers sont constitués de 3 couches respectivement appelées : spunbond-meltblown-spunbond. Le filtre d’un masque chirurgical est un meltblown, malheureusement il est très spécifique et il est impossible d’en trouver actuellement (pour les communs des mortels je veux dire). Mais le spunbond d’une lingette dépoussiérante électrostatique fait très bien l’affaire pour un masque porté à peine une heure, le temps d’aller faire 2 ou 3 courses ! Pourquoi ça ? Car le polyester « s’électrise » rapidement, ce qui va faire que tout ce qui va passer près du filtre va être attiré vers lui. C’est d’ailleurs pour ça que les lingettes dépoussiérantes électrostatiques attrapent si bien la poussière !

 

En ce qui concerne le filtre à café, c'est comme les sacs d'aspirateur, ça peut poser des problème au niveau de "l'inocuité de l'air innhalé" (dixit l'Afnor). Cela dit c'est quand même moyennement rassurant vu que le concept même des machins c'est quand même de filtrer, que ce soit l'air ou le café. Faut croire que c'est moins dangereux de filtrer son café avec du pq qu'avec des melitta..

Et donc on optera pour de la lingette fine en guise de troisième couche. Et ne pas oublier de changer sa couche à chaque utilisation.

Il ya un site dédié à ces masques "grands publics", "non sanitaires", "anti-postillons"... bref aux masques qui compensent les carences de l'état en matière de prévention publique :
https://stop-postillons.fr/

Et si vous avez un t-shirt mais aussi une mega flemme, vous pouvez faire un masque avec deux coups de ciseaux... c'est expliqué ici (c'est en anglais mais bon pour découper un t-shirt ça devrait pas poser trop trop de problème):

https://invidious.fdn.fr/watch?v=hVEVve-3QeM


Fatal error: Uncaught Error: [] operator not supported for strings in /home/clients/6700158d360ccd2610392b34a903fca1/sites/blog.abfab.ninja/main2/inc/core/class.dc.postmedia.php:61 Stack trace: #0 /home/clients/6700158d360ccd2610392b34a903fca1/sites/blog.abfab.ninja/main2/inc/core/class.dc.media.php(592): dcPostMedia->getPostMedia(Array) #1 /home/clients/6700158d360ccd2610392b34a903fca1/sites/blog.abfab.ninja/main2/cache/cbtpl/ef/3b/ef3bb11b572e6f41123f27c6f5f7d9c1.php(42): dcMedia->getPostMedia('20', NULL, 'attachment') #2 /home/clients/6700158d360ccd2610392b34a903fca1/sites/blog.abfab.ninja/main2/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include('/home/clients/6...') #3 /home/clients/6700158d360ccd2610392b34a903fca1/sites/blog.abfab.ninja/main2/inc/public/class.dc.template.php(231): template->getData('_entry-content....') #4 /home/clients/6700158d360ccd2610392b34a903fca1/sites/blog.abfab.ninja/main2/cache/cbtpl/6e/1c/6e1c6eb017c5133b95002cc040db2aab.php(2): dcTemplate->getData('_entry-content....') #5 /home in /home/clients/6700158d360ccd2610392b34a903fca1/sites/blog.abfab.ninja/main2/inc/core/class.dc.postmedia.php on line 61